Sécurité

RACKET : DEUX POLICIERS ET UN GENDARME EPINGLES A AKOUPE

PoliceSecours.net | Ange Kessy à un poste de gendarmerie

Les faits se déroulent dans la commune d'Abobo précisément à coco-service dans la nuit du vendredi au samedi 26 septembre aux environs de 2heures du matin. Le nommé Sekou BAROU de nationalité guinéenne âgé de 29 ans de profession ferrailleur réclame à sa concubine T Mariam guinéenne également son droit conjugal. La jeune dame tente d'expliquer à son homme qu'elle ne peut accepter sa demande du fait qu'elle serait indisposée. M.BAROU n'entend pas les choses de cette oreille et force sa concubine.

C'est donc pour le repousser qu'elle va se servir d'un couteau , le poignarde en pleine poitrine et prend la poudre d'escampette. Le pauvre ne s'en sortira pas. Son corps sans vie est découvert le lendemain. Saisi de l'affaire, les hommes du commissaire de police SANGARE Cyrille, chef de service du commissariat de police du 14eme arrondissement parviennent à interpeler et garder à vue dame T. Mariam le dimanche 27 septembre.

Après avoir reniée toute responsabilité dans le meurtre de son concubin, elle fini par tout avouer . Elle explique que son homme avait l'habitude de la forcer pour avoir des relations intimes. Dame T. Mariam ira jusqu'à montrer l'arme du crime qu'elle avait jetée sur le toit d'un conteneur servant de boutique. Elle se dit peinée du fait que son acte en arrive à la mort. Selon le commissaire SANGARE la jeune dame à été mise à la disposition du parquet qui définira la nature du crime.

Homicide volontaire ou involontaire ?



Adriel | 2021-01-23 16:43:49

Articles populaire

Coronavirus Info

Veuillez appeler le

143 ou 101


Envoyez par SMS CORONAVIRUS au

1366

Vidéothèque

Concours

Communiqué

Pharmacie de garde

Objet perdu

Coronavirus Info

Veuillez appeler le

143 ou 101


Envoyez par SMS CORONAVIRUS au

1366